GCAA small (Format Officiel)
crédits : Julie Beauchemin

crédits : Julie Beauchemin

Marie-Claude Hénault

Comédienne, doubleuse

Diplômée de l’option-théâtre du collège Lionel Groulx (2003)

HABILETÉS PARTICULIÈRES :

Écriture, Voix, Mise en scène, Coaching, Danse, Piano, Ski alpin.

No UDA : 672 254
No ACTRA : 06-05262
Grandeur : 5’6’’
Couleur des cheveux : Châtains
Couleur des yeux : Verts
Langues maîtrisées : Français | Anglais (léger accent)
Permis : Classe 5 (conduite manuelle & automatique)


Depuis l’obtention de son diplôme en interprétation à l’Option-Théâtre Lionel-Groulx en 2003, on a pu voir Marie-Claude au cinéma, dans des courts-métrages qui ont fait le tour des festivals internationaux (Hold my breath, Rencontre, Rest(e) et Gone), à la télé (L’Échappée, The Patriot…) et l’entendre dans plusieurs projets de doublage, surimpression vocale, narration et publicité (Cinélume, Difuze, Mel’s, Musée Civilisation de Québec, Radio-Canada, Légendes Urbaines). Du drame à la comédie, en français et en anglais, elle est membre UDA et ACTRA.

En 2010, elle reçoit une bourse du Conseil des Arts et des Lettres du Québec pour l’écriture de la pièce Réverbère. En 2015, elle fonde Les Productions des Mains Rouges, une compagnie de création théâtrale et cinématographique. En plus d’avoir incarné le rôle principal dans Rest(e) (2015) et Gone (2017), Marie-Claude a représenté ces courts-métrages au TIFF, Cannes SFC, FFM, LA et Fantasia comme co-scénariste et coproductrice. Elle a fait la mise en scène de plus d’une dizaine de pièces de théâtre, dont des pièces d’intervention sociale auprès des aînés avec le Théâtre la Belle Gang – pièces bilingues primées dont les spectacles continuent de faire le tour du Québec.

Marie-Claude obtient, en juin 2019, une bourse du CALQ pour l’écriture du court-métrage Brise-glace, portant sur les inondations printanières de 2017 et 2019.  De plus, avec la comédienne et photographe Julie Beauchemin, elle collabore au projet d’écriture et d’installation vidéo exploratoire sur le sujet de l’identité au territoire, projet qui vient également de recevoir une bourse du CALQ et dont la production est prévue pour l’été 2020.

Désirant se renouveler constamment, Marie-Claude continue d’explorer le jeu (et l’être humain) dans divers ateliers en français comme en anglais.  A l’affût des nouveaux projets, elle désire explorer différents territoires dans la création, le jeu, l’écriture et le plaisir.